De art à Z

Visites guidées et conférences

Retour aux articles

Un talent prometteur! (22-01-19)

220 | 0

En tant que médiateur culturel pour la Jeunesse, je confesse que l'un de mes circuits préférés dans les musées nationaux reste assurément celui dédié aux dieux grecs, au sein des salles hellénistiques du Louvre (ailes Sully et Denon)!
Si la saga "Percy Jackson" de l'écrivain texan Rick Riordan m'a beaucoup desservi au cours des années (j'ai toujours des haut-le-cœur, à chaque fois qu'un bambin, bien sûr de lui, me parle d'"Annabeth, la fille de la déesse Athéna" (sic)!), heureusement, "le Feuilleton d'Hermès" de Murielle Szac (ouvrage admirable que je recommande à tous les enseignants s'intéressant au sujet) corrige un peu la donne et offre une vision moins erronée de la mythologie antique...


Les enfants se passionnent pour les récits mettant en scène monstres, supplices raffinés et autres morts injustes. Ne nous voilons pas la face: plus c'est gore, plus ils s'en délecteront! Et moi de forcer le trait, lors d'une visite guidée, en apportant moult détails sanguinolents à ces tragédies!
Ma satisfaction est d'autant plus grande quand une maman me transmet les créations très colorées de sa fille, visiblement inspirée par son passage au Louvre!
Aujourd'hui, je souhaitais donc saluer personnellement Vanessa et sa fille Lina (elles se reconnaitront!). Je tiens à rendre hommage au coup de crayon très expressif de cette dessinatrice en herbe, qui n'a pas encore fêté ses dix ans. 


Dans les compositions que je partage avec vous aujourd'hui, vous aurez le droit à un éclairage sur la naissance particulière d'Athéna (une déesse éternellement vierge qui ne s'est jamais embarrassée de marmaille... n'en déplaise à Monsieur Rick Riordan!). Elle sortit casquée, munie d'une lance et prête au combat, du crâne de son père, le puissant Zeus! Celui-ci s'étant plaint de maux de tête (les Olympiens connaissent l'ambroisie mais visiblement pas l'aspirine!), demanda au forgeron divin Héphaïstos de lui ouvrir le crâne à coup de hache...Ce qui fit jaillir la déesse de la Sagesse et des Arts militaires, déjà cuirassée et prête au combat!


Dans un autre dessin, vous aurez immédiatement identifié le héros le plus populaire auprès de votre progéniture: le sanguin Héraclès! Parmi les douze travaux qui lui furent imposés, la seconde épreuve consista à tuer l'Hydre de Lerne, créature des marais dotée de plusieurs têtes. Lina représente ici la bête soulevée de terre par le demi-dieu. Ce n'est pas très canonique mais on ne lui en tiendra point rigueur! :p


Enfin, mon portrait préféré est celui de la rayonnante Aphrodite. J'aime expliquer que la déesse de la Beauté naquit d'un coquillage échoué sur une plage de l'île de Chypre.  D'après Hésiode dans sa Théogonie, la resplendissante demoiselle naquit de la mer, fécondée par le sexe d'Ouranos que son propre fils, Cronos, avait tranché dans un accès de rage...Rassurez-vous, j'ai tendance à occulter ce "détail" auprès de mon jeune auditoire...

Bref, c'est toujours l'occasion d'apprendre un terme compliqué à mon jeune auditoire: "anadyomène" qui signifie "sorti des eaux". Lina rivalisera-t-elle un jour avec "la Naissance de Vénus", toile de Botticelli peinte vers 1484 et conservée désormais aux Offices ? Affaire à suivre...En attendant, je vous mets tous au défi de replacer ce qualificatif savant dans les mondanités du samedi soir! 


Merci Lina! Tous ces dessins m'ont rendu vraiment enthousiaste...D'ailleurs, le mot "enthousiasme" est un legs de la culture grecque antique. Sa racine est "en théo", autrement dit le "dieu intérieur"...Laissons donc sortir un peu plus fréquemment le dieu intérieur qui est en nous!

Retour aux articles